S'enregistrer Se connecter pour vérifier ses messages privés Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Rechercher CFC-Technic.fr Index du Forum FAQ Connexion   MSN-Messenger
CFC-Technic.fr
Conseils et Formations - Spécification géométrique du produit (GPS)
localisation d'un plan incliné sur une pièce cylindrique
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    CFC-Technic.fr Index du Forum >>> Questions pratiques.
    Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
vvernein




Inscrit le: 19 Oct 2008
Messages: 20

MessagePosté le: Dim Sep 04, 2016 2:42 pm    Sujet du message: localisation d'un plan incliné sur une pièce cylindrique Répondre en citant

Bonjour, je vous contacte car je remets à jour des plans et j'ai un problème de localisation d'un plan incliné sur une tige cylindrique.
j'ai joins une image montrant la première cotation et la proposition avec des contraintes géométriques , l'orientation sur plan me semble bonne mais la localisation me semble mauvaise.
Peut on tout inclure dans la localisation ?
Merci de m'aiguiller

CDT
vv



cotation_plan_incline.pdf
 Description:

Télécharger
 Nom du fichier:  cotation_plan_incline.pdf
 Taille du fichier:  74.51 Ko
 Téléchargé:  168 fois



Dernière édition par vvernein le Lun Sep 05, 2016 1:50 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Eric




Inscrit le: 13 Nov 2008
Messages: 178
Localisation: Roanne (42)

MessagePosté le: Lun Sep 12, 2016 1:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour VV,

J'ai supprimé nos 2 messages qui étaient devenus inutiles...

La localisation n'a pas besoin du défaut d'inclinaison pour pouvoir être définie entièrement, ce sont les fonctions ou les besoins associés à cette pièce qui permettront de choisir les tolérances à mettre au plan.

En revanche, le système de référence de la localisation n'est pas cohérent avec les cotes encadrées (TED) que vous avez indiquées.
Arrow Effectivement, il y a une erreur à ce niveau.

Si votre besoin est d'orienter seulement la face par rapport à A, alors la zone de tolérance sera la même avec une inclinaison ou une localisation mais le système de référence est [A] tout seul.
Si votre besoin est de positionner la face par rapport à l'extrémité B mais tout en gardant l'orientation par rapport à A, alors il faut mettre une localisation par rapport à [A|B]. Dans ce cas, si vous avez besoin d'une tolérance d'inclinaison plus précise que la localisation, alors il faut l'ajouter, sinon la localisation suffit.
Enfin, si un blocage en rotation de la zone de tolérance était nécessaire, alors il faudrait faire intervenir une référence supplémentaire.

La première question à se poser est : comment la pièce est-elle mise en position dans son assemblage ?
La deuxième est : à quoi sert le plan incliné au niveau de l'assemblage ?

Cordialement

_________________
Le temps est un mauvais maître mais le meilleur des serviteurs.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
vvernein




Inscrit le: 19 Oct 2008
Messages: 20

MessagePosté le: Lun Sep 12, 2016 3:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour , merci pour le menage des posts

La localisation n'a pas besoin du défaut d'inclinaison pour pouvoir être définie entièrement, ce sont les fonctions ou les besoins associés à cette pièce qui permettront de choisir les tolérances à mettre au plan.
--> Je suis d’accord avec vous

En revanche, le système de référence de la localisation n'est pas cohérent avec les cotes encadrées (TED) que vous avez indiquées.
--> je le ressent mais je ne sais pas pourquoi. La cote encadrée tombe en plein milieu d'une face ?

Mon besoin est le suivant . localiser la surface inclinée par rapport à B (je suis conscient que je peux l'orienter et la localiser avec la contrainte de "localisation" mais la tolérance sera la même , sinon in faut dissocier).

Ce qui me dérange c'est de localiser la surface inclinée par rapport à B avec une cote encadrée qui est soit sur une arête (non-mesurable, premier dessin) soit avec la localisation et la TED qui tombe ne plein milieu ce la face.

Si je met une localisation par rapport à [A|B] cela fait un repère orthogonale mais je ne vois pas où mettre la TED pour les raisons évoquées plus haut.

Ou mettre la TED ?
Merci pour vos réponses

cdt
VV [/i]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Eric




Inscrit le: 13 Nov 2008
Messages: 178
Localisation: Roanne (42)

MessagePosté le: Mar Sep 13, 2016 1:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour VV,

VV a écrit:
En revanche, le système de référence de la localisation n'est pas cohérent avec les cotes encadrées (TED) que vous avez indiquées.
--> je le ressent mais je ne sais pas pourquoi.

La raison est géométrique et n'a rien à voir avec la cotation ISO GPS.
La zone de tolérance de localisation d'un plan par rapport à un autre correspond au volume compris entre 2 plans parallèles au plan de référence.
Si le plan tolérancé et le plan de référence sont parallèles, alors on peut définir une distance théorique entre eux et la zone de tolérance est entièrement définie.
Dans le cas contraire, alors on peut seulement définir un angle entre le plan tolérancé et le plan de référence, et la localisation est équivalente à une tolérance d'inclinaison. C'est pourquoi je dis qu'avec votre localisation, seule la TED de 32° est utile. Il faudra d'autres références pour pouvoir définir entièrement la zone de tolérance de la localisation.

Pour aller plus loin, je réitère mes questions :
- comment la pièce est-elle mise en position dans son assemblage ?
- à quoi sert le plan incliné au niveau de l'assemblage ?

Pour pouvoir continuer je vais supposer que la pièce est d'abord centrée sur le Ø16h7 (centrage long, liaison pivot, 4 degrés de liberté bloqués) puis en appui sur la face B (appui ponctuel, 1 degré de liberté bloqué). A noter qu'il reste un degré de liberté non bloqué (rotation autour de A), je suppose que c'est l'objet du plan incliné.

Dans ce cas, je préconise de localiser le plan incliné par rapport à [A|B] car cela respecte l'ordre de priorité des surfaces de mise en position de la pièce dans son assemblage et cela permet de définir une origine par rapport à laquelle le point d'intersection théorique entre le plan incliné et l'axe de référence A pourra être coté.
De cette manière, la zone de tolérance de localisation est entièrement définie (au degré de liberté en rotation près) et sa construction utilise 3 TED :
- l'angle de 32° ;
- la cote encadrée "XX" ;
- la cote de 0 implicite entre l'axe de référence A et le point d'intersection avec le plan incliné.
La cote "XX" et la cote de 0 implicite permettent de définir un point sur le plan tolérancé. La cote de 32° définit l'orientation du plan. Cela suffit pour construire un plan sans orientation figée autour de A.

VV a écrit:
Si je met une localisation par rapport à [A|B] cela fait un repère orthogonale mais je ne vois pas où mettre la TED

Là où vous les avez mises sur le schéma du bas. Les TED doivent permettre la construction géométrique (au sens mathématique) de la zone de tolérance.
Le seul problème sur votre schéma du bas, c'est le système de référence.

La tolérance d'inclinaison doit être indiquée seulement si elle est plus fine que la localisation.

Cordialement

_________________
Le temps est un mauvais maître mais le meilleur des serviteurs.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
vvernein




Inscrit le: 19 Oct 2008
Messages: 20

MessagePosté le: Sam Sep 24, 2016 10:34 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour, désolé pour le temps de réponse , je vous joins un dessin d'ensemble pour que vous voyer le contexte en PJ.
la cotation de la pièce 7 est l'objectif
cdt
VV



mise_en_plan borne_reglable.JPG
 Description:
 Taille du fichier:  44.05 Ko
 Vu:  138 fois

mise_en_plan borne_reglable.JPG



mise_en_plan borne_reglable.JPG
 Description:
 Taille du fichier:  44.05 Ko
 Vu:  125 fois

mise_en_plan borne_reglable.JPG


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Eric




Inscrit le: 13 Nov 2008
Messages: 178
Localisation: Roanne (42)

MessagePosté le: Jeu Sep 29, 2016 1:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,

Dans ce cas, les surfaces de mise en position sont le cylindre Ø16h7 et le plan incliné.
Le plan incliné ne peut recevoir qu'une tolérance d'inclinaison par rapport à la référence A (TED associée : angle de 32°).
Ensuite, il faut localiser le plan que vous avez appelé B par rapport à A et au plan incliné (TEDs associées : angle de 32°, cote encadrée XX, cote de 0 implicite).

Cordialement

_________________
Le temps est un mauvais maître mais le meilleur des serviteurs.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
vvernein




Inscrit le: 19 Oct 2008
Messages: 20

MessagePosté le: Mar Oct 04, 2016 3:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour la réponse , je prends une référence B sur une surface plane car c'est aussi une référence en usinage .
Quand vous écrivez : il faut localiser le plan que vous avez appelé B par rapport à A et au plan incliné (TEDs associées : angle de 32°, cote encadrée XX)
vous prenez le plan incliné comme référence (ce qui est le cas dans le mécanisme)
Puis-je faire le contraire pour "prendre de l'avance" sur le transfert de cote à l'usinage ?

cdt
VV
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Eric




Inscrit le: 13 Nov 2008
Messages: 178
Localisation: Roanne (42)

MessagePosté le: Ven Oct 07, 2016 7:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir,

vvernein a écrit:
je prends une référence B sur une surface plane car c'est aussi une référence en usinage .

-> Je ne suis pas d'accord, le plan de définition indique un besoin fonctionnel pour le contrôle.

vvernein a écrit:
Quand vous écrivez : il faut localiser le plan que vous avez appelé B par rapport à A et au plan incliné (TEDs associées : angle de 32°, cote encadrée XX)
vous prenez le plan incliné comme référence (ce qui est le cas dans le mécanisme)
Puis-je faire le contraire pour "prendre de l'avance" sur le transfert de cote à l'usinage ?

Non parce que ce ne serait pas représentatif de la situation de la pièce dans son assemblage, or les spécifications de définition et le contrôle qui en découlent doivent assurer que l'assemblage sera fonctionnel.
D'après la vue d'ensemble en coupe que vous avez transmise, la pièce est mise en position d'abord par son diamètre extérieur puis par le plan incliné. Le système de référence utilisé doit être représentatif de cette mise en position réelle.
En effet, la position dans l'espace de la surface plane dépend de celles du diamètre extérieur et du plan incliné, et non l'inverse !

Il est évident que le fabricant cherchera à s'appuyer sur la surface plane lors de l'usinage, mais pour cela il doit faire un transfert de cotes.

Cordialement

_________________
Le temps est un mauvais maître mais le meilleur des serviteurs.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
vvernein




Inscrit le: 19 Oct 2008
Messages: 20

MessagePosté le: Lun Nov 21, 2016 6:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour, avec un peu de retard, je vous remercie pour toutes vos réponses

cdt
vv
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
     
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    CFC-Technic.fr Index du Forum >>> Questions pratiques. Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers :  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers
Vous pouvez télécharger des fichiers


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

phpBB SEO Thème réalisé par SGo